Wingn It – Boomerang de Kangourou – 2 pièces

€12.90 EUR
Distributeur Lulu's Kitchen

Description

Consommé depuis longtemps par les peules aborigènes en Australie, le kangourou est une viande rouge faible en matière grasse et allergy friendly.
Il fut un temps où le kangourou était considéré comme un nuisible car endémique ( il se reproduit trop comme les sangliers sous nos latitudes). Désormais la chasse et son commerce sont réglementés par l’établissement annuel de quotas.
En prime, l’appareil digestif de ce marsupial est différent de celui des bovins et des ovins et n’émet pas autant de méthane et donc est plus respectueux de l’environnement. Donc tout est bon dans le kangourou ! Cette viande très saine pour votre chien, issue d’animaux vivant en liberté est riche en protéines et en acide linoléïque conjugué (ALC) qui possède des propriėtés antidiabétiques et anticancérigènes.

Les boomerangs de kangourou sont en fait les ailes. Ces friandises naturelles pour chiens sont croustillantes et contiennent des petits os charnus très appréciés par votre poilu !

🌱  100% naturel

🌱  Dès 2 mois

🌱  Riche en omega 3

🌱  Allergy-friendly

🌱  Riche en protéine et faible en gras

🌱  Sans additifs ni conservateurs

🌱  Gourmandise

Composition : 100% ailes de kangourou.

Poids et dimension d'une aile de kangourou : environ 50 à 80g – longueur environ 20cm x 4 à 6 cm de large. Plat

Conditionnement pièces

Conseil nutrition 🌱  Convient aux chiots dès 4 moisAttention aux chiens allergiques au poisson et aux crustacés. Convient aux chiens possédant la mutation gène MDR1. Ce produit est une friandise, en aucun cas une source d’alimentation. Donnez comme collation ou récompense selon l’âge, le poids et l’activité de votre animal en ajustant en conséquence la ration de nourriture. Laissez toujours de l’eau fraîche à disposition de votre animal. 

Conseil pratique 🌱 Ce produit étant naturel, il est normal d’observer des différences de taille, de forme et de couleur d’un paquet à l’autre. Ne laissez jamais votre animal sans surveillance lorsqu’il mange, mâche ou mastique. 

Etudes : American heart association en 2018, Etude Dyerberg et Bang 1975, Étude Mozaffarian et Wu 2011, Martha Clare Morris, Franck Sacks et Bernard Rosner en 1993.